UA-84137716-1

13/09/2016

Le voyage, un apport ultra-bénéfique pour l'Homme et l'Humanité

"Il n'y a d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie"    Lamartine

 

 


Après dix semaines passées à voyager en Amérique Latine, il est naturel que l'envie me prenne de m'exprimer sur le thème du voyage. De prime abord, on pourrait voir le voyage comme un sujet banal, classique... Mais l'est-il vraiment? À mon avis, certainement pas. Le voyage peut en effet procurer beaucoup plus de bien qu'il n'y parait, que ce soit à l'échelle individuelle ou à l'échelle de l'humanité.

 Mais tout d'abord, qu'est-ce que le voyage? Il n'est pas forcément dépendant de la distance parcourue. Pour moi, le voyage désigne le fait de s'extraire de son environnement habituel, de ses conditions de vie et de sa zone de confort pour s'implanter dans un autre contexte. Ainsi, on pourrait très bien considérer voyager "plus" en allant vivre à Appenzell qu'en partant en vacances aux Maldives. 

 

 

En quoi le voyage est-il donc si important? Sur le plan individuel, le principal apport bénéfique est la remise en question apportée par la confrontation à des façons de penser et de vivre très différentes. Par le voyage, on peut donc vérifier et remodeler ses réflexions pour les rendre les meilleures possibles, et surtout les plus objectives possibles. Ainsi, à l'image d'un statisticien qui modifie des variables pour vérifier une relation, le voyageur modifie son environnement pour vérifier ses réflexions. Ainsi, plus l'environnement change, plus la réflexion est améliorée. Et ce processus est absolument capital pour toute personne désireuse d'apprendre. C'est en cela que le voyage surpasse la lecture, la lecture permettant de prendre conscience d'autres modes de pensée, le voyage permettant d'y être confronté. 

Le voyage permet aussi par le même raisonnement de prendre de la distance avec son environnement habituel, de le relativiser, de se montrer plus critique à son égard et ainsi de l'améliorer à son retour. 

D'autre part, le voyage amène beaucoup à la construction d'un savoir personnel: apprentissage d'une culture, d'une histoire, d'une langue. En effet, le monde ne se découvre et ne se comprend pas depuis une salle de classe, contrairement à ce qu'ont tendance à penser les milieux académiques, probablement par manque d'humilité. Par exemple, jamais on ne pourra réellement se rendre compte de l'importance du sentiment d'appartenance à une terre dans le conflit israélo-palestinien autrement qu'en se rendant sur place. 

 

 

À l'échelle de l'humanité, il est évident que le voyage est extraordinairement bénéfique. Pour démontrer cela, présentons un raisonnement simplifié. La plus grande peur de l'être humain, c'est d'être confronté à l'inconnu. Or, la peur a des conséquences principalement négatives. Pour éviter cela, ou bien on évite à l'être humain d'être confronté à l'inconnu, ou bien on lui apprend à connaitre l'inconnu. Il n'est aujourd'hui presque plus possible d'éviter à l'être humain d'être confronté à l'inconnu apporté par des cultures différentes, en raison de la globalisation des enjeux environnementaux, politiques, économiques, migratoires, etc. Il faut donc opter pour la seconde solution et apprendre à l'être humain à connaitre un maximum les cultures différentes afin de "connaitre l'inconnu" et ainsi favoriser l'harmonie entre les différents peuples. Et pour apprendre à connaitre une culture, quoi de mieux que le voyage?

18:15 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci Sacha pour ce partage...
Je l'ai d'autant plus apprécié car reviens moi aussi d'un long périple (près de 3 mois) au Népal et au Tibet. Je souhaite juste revenir sur ta dernière phrase : "Et pour apprendre à connaitre une culture, quoi de mieux que le voyage?" Connaitre est une étape qui peut se faire sans voyager par contre comprendre en est une autre qui, à mon sens, est un pas de plus dans l'acceptation de l'autre avec toute sa différence. Cette compréhension se fait pleinement à l'occasion du voyage.
Voyager est en effet un atout indéniable pour tout être humain mais sommes nous tous égaux devant la possibilité du voyage ? Toi et moi faisons partie des privilégiés ! Encourageons les voyages, facilitons les voyages... ne rendons pas les frontières infranchissables !!!

Écrit par : Hélène | 22/09/2016

Je suis tombée sur ton blog par hasard en faisant des recherches (je voyage en ce moment même). J'ai remarqué que tu étais aussi à De Staël, comme le monde est petit !

Écrit par : Leslie McCluckie | 05/02/2017

Les commentaires sont fermés.